L’Université de Montréal joue un rôle de pointe dans la recherche sur

Depuis le début de sa carrière dans les services financiers en 1989, Elise Pépin s’est révélée une conseillère en placements dévouée et compétente. En plus de son travail professionnel, Elise Pépin soutient activement depuis longtemps l’Université de Montréal. Elle a reçu un certificat de reconnaissance pour son travail et ses donations qui contribuent à la poursuite de la mission de l’université.

L’Université de Montréal est régulièrement reconnue parmi les 150 grandes institutions de recherche à travers le monde. Elle reçoit chaque année environ un demi-milliard de dollars le financement de la recherche. Un récent projet de recherche universitaire affilié a participé à la découverte d’une cause potentielle du diabète de type 2. Dr Alexey Pshezhetsky, qui travaille dans un hôpital de recherche affilié à l’université, a découvert une protéine appelée neuraminidase 1 qui fait défaut dans le diabète de type 2. La protéine nécessaire aide à réguler l’absorption du sucre dans l’organisme.

Rétablir les niveaux de la neuraminidase 1 peut aider certaines personnes à risque pour le diabète de type 2 à éviter d’attraper la maladie selon l’hypothèse du Dr Pshezhetsky. L’étude est intitulée «Positive Regulation of Insulin Signaling by Neuraminidase 1» et a été publiée dans l’édition de Juillet 2013 de la revue médicale «Diabetes».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s